Aug 26 2015

Live Stream Conference FACTS (French American Climate TalkS) - September 8th, 2015 at 6:45 pm PST

FACTS Logo Web

 

Can Technology Halt Climate Change?

 

A San Francisco FR-US Conference on Climate streamed live from the Exploratorium

To follow the conference live on September 8th, 2015 at 6:45 pm PST

Connect to the following link: www.explo.tv

 

Building up to the United Nations Climate Change Conference to be hosted by France in December 2015 (COP 21), FACTS (French Ameri-Can Climate TalkS) is a conference series organized by the Embassies of France in both Canada and the United States. The San Francisco chapter on September 8th proposes an exciting evening of conference and in-depth French-US panel discussions on the Solutions Agenda.

General Agenda

Welcome Address. Pauline Carmona, Consul General of France in San Francisco
Keynote. Patricia Beneke, Director, United Nations Environmental Programme

Fireside chat 1
Moderator: John GnuseManaging Director, Lazard San Francisco
Pr. Alexandre BayenDirector, Institute of Transportation Studies, UC Berkeley
Pr. James SweeneyDirector, Precourt Institute for Energy, Stanford University

Fireside chat 2
Moderator: John GnuseManaging Director, Lazard San Francisco
Romain LacombeCEO, Plume Labs
Michael LinCEO, Fenix International

Conclusion. Minh-Ha Pham, Counselor for Science & Technology, Embassy of France in the United States 

More info: http://bit.ly/1DJW8F5

For any inquiry, please contact Raegen Salais: raegen.salais@consulfrance-sanfrancisco.org

Partners & Sponsors

Sponsors

 

 

 

Jun 05 2015

La recherche d'une nouvelle Terre se précise

Kepler22b-artwork

 

Depuis plus de quatre cents ans, les astronomes produisent des télescopes afin de mieux comprendre notre environnement extra-terrestre. De Galilée à aujourd'hui, les avancées technologiques se sont ainsi succédées, de l'observation à l'oeil nu à la spectroscopie, en passant par la photographie. Si bien qu'un champ entier de l'astrophysique moderne se donne pour objectif de détecter des formes de vie autres que la nôtre dans l'univers.

Il existe 3 grands types de projets autour de ces sujets : les premiers tentent de détecter des émissions de signaux intelligents dans l'espace, les seconds se concentrent sur la recherche de traces de vie dans notre système solaire, par exemple sur Mars ou Europa (une des lunes de Jupiter), et enfin ceux qui se focalisent sur la recherche d'exoplanètes autour des étoiles à la recherche de compositions atmosphériques susceptibles d'abriter une forme de vie, même différente de la nôtre.

Lire la suite dans les Bulletins Electroniques.

May 29 2015

Conférence Big Data in Biomedicine à Stanford : le monde de la santé en pleine mutation

Bigdata biomedicineDu 20 au 22 mai dernier se tenait à Stanford la seconde édition d'une conférence intitulée Big Data in Biomedicine, visant, comme son nom l'indique, à présenter l'état de l'art de la révolution grandissante qui secoue le secteur de la santé du fait de l'essor exponentiel de nouvelles technologies ouvrant de nouveaux champs entiers de recherche. Ce fut l'occasion de prendre un cliché saisissant des avancées de pointe de la recherche biomédicale américaine et, plus encore, de saisir l'ampleur des changements structurels, réglementaires, techniques et même psychologiques qu'engendre cette ère nouvelle qui débute.

L'évènement fut organisé en série de conférences à thème, donnant la parole à des acteurs divers sur fond d'enjeux communs. Divers à la fois par leur expertise (génomique, santé publique, statistiques, neuroimagerie, etc.), mais surtout par la nature de leur affiliation, des chercheurs académiques aux institutions fédérales, en passant par des sociétés privées de toutes tailles et des fondations. A défaut d'être exhaustif, il est néanmoins possible de dégager au moins trois grandes tendances à suivre de très près.

Lire la suite dans les Bulletins Electroniques.

May 27 2015

Un Café des Sciences sur le thème de "la recherche d'une nouvelle terre", à Berkeley, CA le Jeudi 28 Mai à 6 pm

Franck MarchisL’Apéro des Sciences est une série de rencontres initiée en 2015 par le Service pour la Science et la Technologie du Consulat de France à San Francisco, en français, autour de thèmes scientifiques d’actualité. Cette seconde édition de l’Apéro des Sciences est organisée en partenariat avec l’association X-Berkeley et aura lieu le 28 mai prochain autour de l’astronomie et plus précisément de "La recherche d’une nouvelle Terre". La présentation sera animée par le Dr. Franck Marchis, Directeur de Recherche au Carl Sagan Center du SETI Institute.

- Quand : Jeudi 28 Mai 2015 à 18h
-  : UC Berkeley, Cory hall, room 521 (map)
- Inscription
- Présentation en français

A propos de la présentation

Au cours des quatre derniers siècles, les progrès de l’astronomie ont étendu notre compréhension de l’environnement autour de la Terre, de l’évolution des planètes, de l’origine des comètes et astéroïdes, ainsi que de la formation de notre système solaire. De nos jours, grâce à des missions d’exploration (Kepler notamment) ainsi qu’à des observations terrestres, les astronomes sont pleinement conscients du fait que notre galaxie contient un nombre gigantesque d’exoplanètes, ces planètes tournant autour d’autres étoiles. Dans sa présentation, Franck Marchis détaillera les défis liés à la visualisation de ces exoplanètes et comment les astronomes conçoivent aujourd’hui des instruments d’imagerie complexes afin de surmonter l’effet de flou provoqué par notre atmosphère, ainsi que la difficulté de visualiser des planètes localisées à proximité d’étoiles si éblouissantes. Les premiers résultats obtenus avec le Gemini Planet Imager (GPI), un instrument récent permettant de visualiser des exoplanètes similaires à Jupiter, ont récemment montré que cela était possible. Enfin, le Dr. Marchis tentera de prédire les avancées futures du domaine en présentant quelques concepts d’instruments pouvant permettre de détecter une planète telle que la nôtre, avec du liquide à sa surface et potentiellement une biosphère.

A propos de l’intervenant

Franck Marchis est un astronome expérimenté collaborant au SETI Institute, et également Senior Scientist chez Iris AO. Il a reçu un doctorat d’astronomie de l’Université de Toulouse en 2000, avant de s’installer en Californie pour un post-doctorat à UC Berkeley. En 2007, il devient Directeur de Recherche au Carl Sagan Center du SETI Institute, avant d’y prendre une poste à temps plein en 2011 afin de diriger le développement de concepts de missions spatiales, ainsi que celui de nouveaux instruments à haute résolution et haut contraste pour des télescopes terrestres. Il est également astronome affilié à l’Observatoire de Paris depuis juin 2003.

May 04 2015

Panorama de l'écosystème entrepreneurial au sein de l'université de Stanford

StanfordStanford et l'entrepreneuriat sont historiquement intimement liés. Dès la fin du XIXe siècle, le sentiment d'exploitation de l'Ouest américain dans les intérêts de la côte Est et le sentiment régionaliste qui en découle, ont conduit les dirigeants de l'Université Stanford à organiser l'enseignement dans le but de fournir les moyens nécessaires à la création d'une industrie locale pérenne. Cet esprit a perduré, tant et si bien que la Silicon Valley s'est en grande partie développée autour du campus de l'université et que son développement moderne lui doit énormément, de la création de Hewlett-Packard à la fin des années 1930 à celle de Google, parmi de nombreux autres. Aujourd'hui encore et peut être même plus que jamais, Stanford place les liens avec le secteur privé au centre de sa politique éducative, et tout particulièrement l'entrepreneuriat.

Afin de répondre aux besoins divers de sa population d'étudiants, doctorants et chercheurs de toutes disciplines, l'université a developpé une vaste offre de programmes et services favorisant la création d'entreprises. L'objet de cet article n'est à l'évidence pas d'être exhaustif en la matière, mais de tenter de dégager une structure ainsi que d'extraire certains exemples jugés d'intérêt majeur.

Nous pouvons tenter de classer ces initiatives en quatre catégories: les cours à proprement parler, les programmes interdisciplinaires, les structures de financement et d'incubation, et enfin, les initiatives étudiantes.

Lire la suite dans les Bulletins Electroniques.

Older posts «

x
You are an entrepreneur?
A question from France?